Partagez !
Share On Facebook

 

 





 

 

En n’exaltant pas les hommes de talent, on obtient que le peuple ne lutte pas.

En ne prisant pas les biens d’acquisition difficile, on obtient que le peuple ne soit pas voleur.

En ne lui montrant pas ce qu’il pourrait convoiter, on obtient que le cœur du peuple ne soit pas troublé.

Voilà pourquoi le Saint, dans son gouvernement, vide le cœur (des hommes) et remplit leur ventre, affaiblit leur volonté et fortifie leurs os, de manière à obtenir constamment que le peuple soit sans savoir et sans désirs, et que ceux qui savent n’osent pas agir. Il pratique le Non‑agir, et alors il n’y a rien qui ne soit bien gouverné.

 



Commentaire de Duyvendak


L’expression « exalter les hommes de talent » est probablement une allusion aux chapitres 8, 9, 10, de Mo Ti, qui portent ce titre. Dans l’école confucianiste aussi ce thème est fréquent.

Les honneurs causent l’ambition, la richesse cause la cupidité : ces deux passions conduisent à des efforts et des activités qui ne s’ac­cordent pas avec la Voie. Dans son application politique, le Taoïsme est donc anti-culturel ; c’est cet aspect qui a trouvé un développement pratique dans l’École Légiste. Voir aussi XII et Tchouang‑tseu, XXIII (Legge, II, pp. 67‑77). Le terme « Saint », employé aussi par l’école confu­cianiste, désigne l’homme sage et parfait qui comprend la Voie et qui la suit. Je traduis plutôt par « Saint » que par « Sage », pour faire ressortir l’idée de la force magique propre à un tel « Saint ».

Ma Siu‑louen propose de faire tomber les mots : « Il pratique le Non‑agir » parce que cette idée est développée dans XXXVII. Une telle correction laisse pourtant le reste de la phrase, commençant par « alors », complètement en l’air. Je ne la crois pas désirable, et elle n’est pas nécessaire, car l’idée de non‑agir est sous‑entendue dans tout le chapitre. Pour l’expression « les biens d’acquisition difficile », voir XII et LXIV.




 


Imprimer Imprimer Email This Post Email This Post

Autres cours au Dojo

Articles & Textes